Formation Perl Formateur Perl Appartement à louer à Noisy-le-Grand Bric-à-Brac
Bric-à-brac
Historique
Cartes
Avant
Début
Le jeu
Bouts
Scores
Variantes
Éthique
Google
sur le Bric-à-brac
Utilisation de cookies : en poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer d'informations adaptées à vos centres d'intérêts. Plus d’informations
Les Bouts

En vente : ouvrages
sur les énigmes !
   Le 21   

C'est l'atout le plus fort du jeu, cela signifie que c'est une carte imprenable. Le possesseur de cette carte est sûr de faire au moins un pli.

   L'excuse   

L'excuse n'est pas considérée comme un atout mais comme un honneur. C'est aussi un des trois bouts. Elle sert d'appoint ( en s'excusant ) pour le joueur qui la possède.

Elle peut venir compléter une poignée que dans le cas où il manquerait un atout.

Dans le cours du jeu, l'excuse ( ou fou ) n'a aucune valeur de coupe ( comme un atout ), et peut être jouée en remplacement de n'importe quelle carte, à n'importe quel moment du jeu ( le possesseur de l'excuse peut en faire usage quand bon lui semble ).

Elle reste la propriété du joueur qui la détient. Si l'adversaire gagne le pli dans lequel se trouve l'excuse, celle-ci est immédiatement remplacée ( à la fin du pli, lorsque tout le monde a joué ) par n'importe quelle carte basse, prise dans les levées précédemment acquises par le camp du détenteur de l'excuse. Cette carte basse ne doit surtout pas être prélevée dans l'écart fait par le preneur. Si l'on ne peut pas donner de carte basse, le joueur propriétaire de l'excuse conserve cette dernière près de lui, face visible ; il ne la retournera et la mêlera à ses plis que lors qu'il pourra donner une carte basse à l'adversaire.

Si l'excuse est jouée par celui qui commence le tour de jeu, ce sera la carte fournie par le joueur suivant qui déterminera la couleur demandée.

Si elle est jouée à la dernière levée, elle devient propriété du joueur qui remporte cette levée, il ne faut donc pas la jouer au dernier pli. Sauf en cas de grand ou petit chelem, si le preneur la détient, il remporte le pli ( c'est d'ailleurs le seul moyen de réussir un grand chelem en ayant l'excuse dans son jeu ). En cas de grand chelem, et si l'excuse est mise en dernier pli, le petit sera considéré comme mené au bout s'il est mis à l'avant-dernier pli.

   Le petit   

Le petit ( nom donné au 1 d'atout ) est un des trois bouts. Étant le plus faible des atouts, il est très vulnérable et doit donc faire l'objet d'une attention particulière : il est le seul bout que l'on n'est pas assuré de conserver : il appartient au camp qui a remporté le pli le contenant.

Le petit, seul atout d'une main, annule la donne ( l'excuse comptant alors pour un atout )

Si le petit fait de la dernière levée - on dit alors que l'on a mis le PETIT AU BOUT -, il appartient au camp qui remporte cette dernière levée et entraîne une prime de 10 points ( multipliables ) pour ce camp. En défense, la prime de "petit au bout" est collective.

XHTML 1.0     Imprimer
http://bric-a-brac.org/tarot/bouts.php   Contact