Formation Perl Formateur Perl Appartement à louer à Noisy-le-Grand Bric-à-Brac
Bric-à-brac
Historique
Cartes
Avant
Début
Le jeu
Bouts
Scores
Variantes
Éthique
Google
sur le Bric-à-brac
Utilisation de cookies : en poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies pour disposer d'informations adaptées à vos centres d'intérêts. Plus d’informations
Scores

En vente : ouvrages
sur les énigmes !
   Valeur des cartes   

  • rois et bouts chacun : 4.5 points,
  • dames chacune : 3.5 points,
  • cavaliers chacun : 2.5 points,
  • valets chacun : 1.5 point,
  • chacune des cartes basses : 0.5 point.

Pour un total de 91 points pour 78 cartes.

   Calcul des scores   

À la fin de la partie, on compte les points contenus dans les levées du preneur ( et dans son écart ) d'une part, et dans celles de la défense d'autre part. Le total est toujours de 91 points. On compte souvent les points en associant les cartes avec une carte basse : un roi et une carte basse 5 points, deux cartes basses 1 point ...

Le preneur s'est engagé à réaliser un minimum de points selon le nombre de bouts qu'il possède dans ses levées à la fin de la partie :

  • s'il possède trois bouts 36 points,
  • s'il possède deux bouts 41 points,
  • s'il possède un bout 51 points,
  • s'il ne possède pas de bouts 56 points.

Si le nombre de points est exactement réalisé, le contrat est "juste fait".

Si le nombre de points est supérieur, les points supplémentaires sont des points de gain ( ces points sont quelques fois arrondis à la dizaine ).

Si le nombre de points est inférieur, le contrat est "chuté" et le nombre de points manquants correspondent à des points de perte ( ces points sont quelques fois arrondis à la dizaine ).

Tout contrat valant arbitrairement 25 points, on ajoute 25 points au nombre de points de gain ou de perte.

Ce total est assorti d'un coefficient multiplicateur qui varie selon le contrat :

  • x1 prise,
  • x2 garde,
  • x4 garde sans le chien,
  • x6 garde contre le chien.

Dans les cas de grand et petit chelem les points sont comptés en fonction du contrat demandé ( voir précédemment ) et un nombre de points est ajouté au total précédent :

  • 400 points pour un grand chelem annoncé et réalisé,
  • 200 points pour un grand chelem annoncé mais non réalisé, (200 points à soustraire)
  • 200 points pour un grand chelem non annoncé mais réalisé,
  • 300 points pour un petit chelem annoncé et réalisé,
  • 150 points pour un petit chelem annoncé mais non réalisé. (150 points à soustraire)

En cas de grand chelem, si l'excuse est détenue par la défense et si elle est jouée avant la dernière levée elle restera acquise à la défense et comptera pour 4 points ( au lieu de 4.5 ) et pour un bout ( le preneur ne pourra alors se prévaloir que de deux bouts ).

Chaque défenseur marque le nombre de points ainsi calculé : en négatif si le preneur gagne, en positif s'il chute. Le preneur marque trois fois ce total, en positif s'il a gagné, en négatif s'il a chuté.

Prime de petit au bout. Cette prime est accordée quelque soit le résultat du coup et quelque soit le joueur qui ait mené le petit au bout : seule compte l'équipe qui a alors remporté le dernier pli. Si le preneur a remporté ce dernier pli, il marque 30 points de plus ( multipliés par le coefficient correspondant au contrat demandé ) et chacun des défenseurs perd 10 points ( × coefficient ). Dans le cas, contraire le preneur perd 30 points ( × coefficient ) et chacun des défenseurs gagne 10 points ( × coefficient ).

Primes diverses. La valeur d'une prime est identique quelque soit le contrat :

  • pas d'honneur 10 points,
  • pas d'atout 10 points,
  • simple poignée 20 points,
  • double poignée 30 points,
  • triple poignée 40 points.

En cas de gain de son camp, le joueur qui a présenté une prime bénéficie d'un nombre de trois fois les points de primes annoncées ; on soustrait alors à chacun des autres joueurs la valeur exacte de ces primes. En cas de gain de l'autre camp, on lui retire trois fois les primes annoncées et chacun des autres joueurs voit son score augmenté de la valeur exacte de ces primes.

On remarquera que le total des quatre scores reste toujours égal à 0.

   Exemples de scores   

  • Le preneur tente une garde, présente une poignée de 10 atouts. Il mène le petit au bout et réalise 49 points en détenant deux bouts.
    Il passe donc de 49 - 41 = 8 points
    25 ( contrat ) + 8 ( gain ) = 33
    multipliés par 2 ( garde ) = 66
    + 20 points ( poignée ) non multipliables
    + 2 ( garde ) × 10 points ( petit au bout )
    On a donc un total de 106 points
    Chaque défenseur marque -106 points.
    Le preneur marque 3 × 106 = 318 points.

  • Le preneur passe une garde sans de 4 points mais le petit est mené au bout par la défense.
    4 ( garde sans ) × [ 25 + 4 ] = 116 points
    Mais il faut retrancher les points de petit au bout, soit : 4 ( garde sans ) × 10 = 40
    116 - 40 = 76
    Le preneur marque +228 et chaque défenseur -76.

  • Le preneur chute une prise de 7 points après avoir présenté une poignée de 10 atouts mais en menant le petit au bout : 25 + 7 = 32
    Poignée : 20 points pour chaque défenseur.
    Petit au bout : 3 × 10 points pour le preneur.
    Soit un total pour chaque défenseur de 32 + 20 - 10 = +42
    Le preneur marquant -126 points
XHTML 1.0     Imprimer
http://bric-a-brac.org/tarot/scores.php   Contact